Lire un bilan d’entreprise : notions fondamentales!

Lire un bilan financier n’est pas si complexe. Il suffit de connaître les bases et de comprendre l’utilité du bilan. On dit souvent que le bilan représente une image de ce que l’entreprise possède à une date précise.

En démarrant la lecture avec cette idée en tête, vous aurez plus de facilité à comprendre la logique et l’utilité de celui-ci parmi les états financiers.

 

Qu’est-ce qu’un bilan financier ?

 

Les bases d’un bilan financier sont simples et permettent d’obtenir de l’information utile pour l’analyse financière.

Le bilan financier est une photo des actifs et passifs qui appartiennent à l’entreprise à une date donnée. C’est dans cet état financier qu’on peut calculer l’équation comptable de base.

L’équation comptable de base se calcule comme suit :

 

ACTIF = PASSIF + CAPITAUX PROPRES

 

Pour faciliter la compréhension de celui qui lit le bilan, les normes comptables exigent une présentation particulière. Celle-ci distingue le court terme (moins d’un an) du long terme (plus d’un an). Ainsi, on obtient les postes d’actif (ou passif) à court terme et  d’actif (ou passif) à long terme.

 

Comment comprendre l’actif d’un bilan financier ?

 

En termes simples, l’actif de l’entreprise représente ce qu’elle possède à une date donnée.

Pour comprendre l’actif d’un bilan financier de l’entreprise, il faut d’abord savoir que celui-ci est composé de deux parties. Celles-ci sont l’actif à court terme et l’actif à long terme. Il s’agit de tous les biens matériels ou immatériels que l’entreprise possède.

Ainsi, nous vous présentons ce que sont ces parties du bilan.

 

Qu’est-ce que l’actif à court terme ?

 

actif-court-terme

 

Comme son nom l’indique, cette partie indique les biens à court terme de l’entreprise.

L’actif à court terme représente différents postes appartenant à l’entreprise qui seront transformés en argent dans moins d’un an. Les postes qu’on retrouve le plus souvent sont :

  • L’encaisse
  • Comptes clients
  • Stocks

 

Il faut savoir qu’il existe beaucoup d’autres postes, mais ceux ci-dessus sont les plus fréquents. Pour avoir une compréhension de base, il n’est pas nécessaire de maîtriser tous les postes possibles.

Lorsqu’on parle d’encaisse, on fait référence à l’argent en caisse de l’entreprise.

Les comptes clients sont les ventes faites à crédit. L’entreprise n’a pas encore reçu l’argent de la vente d’un produit. Cependant, elle s’attend à recevoir les sommes dans moins d’un an.

Les stocks sont les biens achetés ou fabriqués par l’entreprise. Celle-ci à l’objectif de les revendre plus cher qu’au prix payé. Ainsi, l’entreprise espère faire un profit.

 

Plus loin dans cet article sera présenté le passif à court terme. Il est essentiel de comprendre la relation entre l’actif et le passif à court terme. Cette relation est ce qu’on appelle la gestion du fonds de roulement.

 

Qu’est-ce que l’actif à long terme ?

 

actif-long-terme

 

Il s’agit de la partie de l’actif qui contient généralement le plus de valeur en dollars, puisque les actifs à long terme sont des investissements dans des actifs qui ont été faits pour le long terme. En revanche certaines entreprises possèdent énormément de stocks (actifs à court terme) et leurs valeurs viennent dépasser celles des infrastructures de l’entreprise. Il s’agit donc de cas par cas.

L’actif à long terme représente les biens tangibles et intangibles appartenant à l’entreprise qui seront utiles pour plus d’un an. Voici les postes qu’on retrouve le plus souvent :

  • Placements
  • Immobilisations corporelles
  • Immobilisations incorporelles

 

D’abord, les placements peuvent être de l’argent investi dans des compagnies affiliées ou non. Les actionnaires ont parfois plusieurs entreprises affiliées qui s’aident entre elles. Les placements peuvent être faits pour espérer profiter de la croissance d’autres entreprises. On pense par exemple aux entreprises en démarrage, à la PME ou aux entreprises cotées en Bourse.

Les immobilisations sont des biens qui ont une durée de vie supérieure à un an. On peut voir que dans l’image ci-dessus, on fait référence à la note 5. Il s’agit d’une note aux états financiers. Celle-ci est généralement présentée ainsi :

 

note-5-immobilisations-corporelles

 

Elles sont utilisées pour l’exploitation de l’entreprise.

Elles sont amorties pour simuler leur perte de valeur. Cette perte est considérée comme une charge pour l’entreprise. Elle vient donc réduire le bénéfice net. Cependant, il n’y a pas de sortie de fonds réelle. Il s’agit simplement d’une dépense comptable appelée « amortissement ».

Il existe deux types d’immobilisations. Celles dites « corporelles » et « incorporelles ». Pour fins de simplicité, on pourrait aussi les appeler tangibles et intangibles.

Lors de la lecture d’états financiers, on remarque que les immobilisations sont présentées au bilan, mais il n’y a pas de liste exhaustive dans celui-ci pour savoir ce que ce poste contient.

Pour le savoir, il est utile de se référer aux notes de bas de page des états financiers. La partie réservée aux immobilisations montre le coût et l’amortissement de chacune des catégories d’immobilisations.

 

 

Quelles sont les immobilisations corporelles ?

 

Voici une liste des immobilisations corporelles les plus fréquentes retrouvées dans un bilan financier

  • Amélioration locative
  • Bâtiment
  • Équipement
  • Machinerie
  • Matériel de bureau
  • Matériel informatique
  • Matériel roulant
  • Pavage
  • Résidence
  • Terrain

 

 

Quelles sont les immobilisations incorporelles ?

  • Achalandage
  • Brevet
  • Droits d’auteur
  • Franchise
  • Logiciel
  • Marque de commerce
  • Quota amortissable
  • Site Internet

 

 

Comment comprendre le passif d’un bilan financier ?

 

Comme l’actif, le passif est composé de deux parties. C’est-à-dire, le court et long terme. Le passif total de l’entreprise est synonyme de sa dette totale.

Le passif d’une entreprise représente tout ce qu’elle doit rembourser selon une obligation envers ses créanciers.

Il existe plusieurs types de dettes et c’est ce que nous mettrons en évidence ci-dessous.

 

Qu’est-ce que le passif à court terme ?

 

passif-court-terme

 

L’entreprise doit payer ses dettes. Lorsqu’on regarde le bilan, on regarde un moment précis dans le temps.

Les dettes présentées au passif à court terme du bilan d’une entreprise sont celles qui arrivent à échéance dans moins d’un an. Les postes les plus fréquents sont :

  • Comptes fournisseurs
  • Partie à court terme de la dette à long terme (PCTDLT) ou tranche de la dette à long terme (synonyme)
  • Emprunt bancaire

 

Plusieurs fournisseurs permettent à l’entreprise d’avoir un délai avant qu’elle paie ses dus.

C’est pourquoi on retrouve des comptes fournisseurs au bilan. L’entreprise doit payer ses fournisseurs relativement rapidement.

Ce délai est variable. C’est-à-dire qu’ils se trouvent entre 30 et 90 jours. On peut considérer cet intervalle comme étant standard.

Cependant, chaque relation d’affaires est différente.  Ainsi, le délai accordé par un fournisseur ne sera peut-être pas toujours le même.

Règle générale, plus le délai accordé sera long, plus le taux d’intérêt demandé par le fournisseur sera élevé.

 

La partie à court terme de la dette à long terme (PCTDLT) correspond à la tranche de capital qui sera remboursée au cours des douze prochains mois.

Prenons l’exemple d’une entreprise qui a contracté une dette à long terme de 100 000$. Elle doit payer cette dette pendant 25 ans à un taux d’intérêt de 4% annuel. Ses paiements mensuels sont de 525$.

Chaque paiement comporte une partie de capital et une autre d’intérêt. Seule la partie capitale fait diminuer le solde du prêt.

L’entreprise peut décider de rembourser plus que ce qui est prévu si le contrat de prêt le permet.

 

L’emprunt bancaire que l’on trouve aux états financiers représente la ou les marges de crédit de l’entreprise.

Ce qui apparaît à ce poste est le solde à payer de la marge de crédit.

Le solde de la marge de crédit varie selon les besoins de l’entreprise.

Un montant est autorisé sur la marge par l’institution financière. C’est le plafond d’emprunt bancaire que peut faire l’entreprise.

 

 

Qu’est-ce que le passif à long terme ?

 

Lorsqu’une entreprise contracte une dette, elle ne doit pas la rembourser au complet au cours de la première année. Normalement, le contrat de dette indique les modalités de remboursement de la dette. On y retrouve le taux d’intérêt, le terme, la date d’échéance, la possibilité de moratoires et les prises de garanties relatives au prêt.

Le passif à long terme représente toutes les dettes qui seront remboursées dans plus d’un an. On trouve généralement les postes suivants au passif à long terme :

  • Dette à long terme
  • Contrats de location acquisition

 

passif-long-terme

 

Cette dette à long terme représente le solde de toutes les dettes que l’entreprise doit payer dans plus d’un an.

Concernant les contrats de location-acquisition, il s’agit d’une autre forme de dette qui permet d’acquérir le bien à l’échéance du financement.

 

 

Qu’est-ce que les capitaux propres?

 

Contrairement à la dette, le financement par capitaux propres ne coûte pas d’intérêt. Il est aussi appelé l’avoir des actionnaires.

Ces capitaux propres sont une forme de financement pour l’entreprise. Un ou plusieurs actionnaires investissent leur propre fonds dans l’entreprise en échange de parts ou actions. Ces actions pourront éventuellement être revendues permettant aux actionnaires de réaliser un gain grâce à la prise de valeur de l’entreprise.

 

avoir-des-actionnaires

 

Des exemples de capitaux propres sont :

  • Le capital-actions
  • Les bénéfices non répartis

 

Le capital-actions est un sujet complexe, puisqu’il y a beaucoup de formes possibles et l’aspect légal nécessite une attention particulière de la part des actionnaires.

Ceux-ci achètent des parts de l’entreprise à un certain prix par action. Ce prix est déterminé selon la valeur marchande de l’entreprise.

 

Maintenant, les bénéfices non répartis représentent le bénéfice net qui a été réinvesti dans l’entreprise.

Année après année, l’entreprise fait des profits.

Les actionnaires doivent décider s’ils réinvestissent les profits (bénéfice non réparti) ou bien ils peuvent se verser les profits (dividendes).

 

On appelle aussi, l’avoir des actionnaires, la somme des postes constituant les capitaux propres. Cette somme est la valeur comptable de l’entreprise.

Il est possible de définir rapidement la valeur de l’avoir des actionnaires en suivant l’équation comptable de base :

 

Actif = Passif + Capitaux propres

Actif – Passif = Capitaux propres

 

En d’autres termes, la résultante de cette soustraction est la valeur nette de l’entreprise.

 

 

Conclusion

 

Tout investisseur doit comprendre l’importance des informations du bilan. En apprenant comment lire un bilan, vous avez acquis une corde de plus à votre arc.

Il ne s’agit que d’une partie de ce que doit maîtriser l’investisseur qui désire s’enrichir.

La personne qui désire apprendre rapidement doit lire le guide d’analyse.

 

 

Articles reliés

SUJETS LES PLUS CONSULTÉS
Clause de non-responsabilité

Ce site Web est détenu et exploité par Collection Finance. Collection Finance participe au programme FlexOffers, un programme de publicité d’affiliation conçu pour fournir aux sites un moyen de gagner des frais de publicité en faisant de la publicité et en établissant des liens vers plusieurs annonceurs. Collection Finance est rémunéré pour avoir référé du trafic et des affaires à ces entreprises.