Décision d’investissement des PMEs

smes-investment-decision

La décision d’investissement des PMEs est un sujet complexe que nous tentons de rendre plus simple.

Lorsqu’une entreprise génère des flux de trésoreries, il lui est possible d’utiliser ses entrées de fonds pour réaliser certains projets. Ses entrées de fonds peuvent provenir des bénéfices réalisés par l’entreprise, de nouvelles dettes, d’injection de capitaux par les actionnaires, etc.

Ceci étant dit, cet article met en évidence la décision d’investissement. Il s’agit d’une des 3 décisions financières les plus importantes d’une PME :

  1. Décision d’investissement
  2. Décision de financement
  3. Politique de dividendes

 

Qu’est-ce que la décision d’investissement d’une PME?

 

L’entreprise qui poursuit ses activités d’exploitation désire augmenter ses revenus. Il est souvent judicieux pour la PME d’investir dans certains projets qui lui permettront de réaliser des flux de trésoreries positifs.

La décision d’investissement d’une PME est le choix, que font les gestionnaires, d’investir dans un projet qui est présumé rentable. L’investissement peut être à court ou à long terme, et ce, selon les besoins de l’entreprise.

Un investissement à court terme est assez simple à comprendre, car l’entreprise investit pour la continuité de ses activités d’exploitation. Par exemple, elle achète des inventaires, elle paye ses comptes fournisseurs, elle paye sa marge de crédit.

Ce sur quoi nous nous penchons dans cet article, ce sont les investissements à long terme. Ce sujet plus complexe nécessite une attention particulière, car une fois l’investissement conclu, alors l’entreprise subira les conséquences de ces décisions passées.

Une bonne décision d’investissement de l’entreprise est relative à sa résultante. En d’autres mots, le futur nous dira si la décision d’investissement est finalement intéressante. L’objectif est de dégager des flux monétaires futurs.

 

 

Quels sont les choix d’investissement à long terme d’une PME?

 

Tout dépend de l’entreprise et de l’industrie dans laquelle elle opère. Les choix d’investissements à long terme sont nombreux et nous tentons de mettre en évidence les plus fréquents.

Les choix d’investissement à long terme d’une PME sont répartis en trois catégories distinctes :

Actifs corporelsActifs incorporelsAutres projets
AmeublementAchalandageAcquisiton d'entreprise
ÉquipementBrevetInvestissement dans une filiale
ImmeubleLicensePartenariats
Matériel informatiqueLogiciel
Matériel roulant

 

 

Comment voir les investissements d’une entreprise?

 

Lorsqu’on a accès aux états financiers d’une entreprise, il est assez simple de voir quels investissements ont été faits en cours d’année et dans les années passées.

En général, pour voir les investissements passés d’une entreprise, il est possible de regarder l’actif à long terme dans le bilan, en se référant aux notes relatives aux immobilisations et autres actifs à long terme. De plus, il est possible de voir la somme qui a été déboursée pour investissement en cours d’année grâce à l’état des flux de trésorerie.

Prenons, par exemple, l’actif dans un bilan d’entreprise :

 

bilan-actif

 

Le montant se vis-à-vis la case immobilisations nette représente le total du coût des immobilisations corporelles auquel le total des amortissements comptable a été soustrait.

On peut donc savoir rapidement la valeur nette des immobilisations corporelles et incorporelles en regardant leurs cases respectives.

Pour les fins de cet exemple, nous avons ajouté « note 5 » à côté des immobilisations nettes. Rendons-nous à la note 5 :

 

note-5-immobilisations-corporelles

 

On remarque que le coût des immobilisations corporelles est de 1 600 000 $. Cela signifie que jusqu’à la date des états financiers, l’entreprise a investit 1 600 000 $ dans ses immobilisations corporelles.

Évidemment, on n’aperçoit pas les immobilisations qui ont été vendues ou achetées dans cette note. On peut avoir une idée rapide en regardant les différences au niveau des valeurs nettes, mais il est préférable de se rendre à l’état des flux de trésoreries pour en avoir le cœur net.

Ainsi, voici un exemple de la section « activité d’investissement » de l’état des flux de trésoreries :

 

activité d'investissement flux trésoreries

 

Puisque l’état des flux de trésoreries se lit différemment que le bilan, on remarque que l’année 1 l’entreprise a dépensé 110 000 $, tandis qu’elle a dépensé 220 000 $ l’année 2 pour l’investissement dans ses immobilisations.

 

Pourquoi est-ce que les décisions d’investissement d’une entreprise sont importantes?

 

L’entreprise gère ses activités en ayant l’objectif d’optimiser sa profitabilité. Lorsqu’elle utilise ses ressources monétaires pour faire des projets, elle doit faire un choix parmi plusieurs possibilités.

Les décisions d’investissement d’une entreprise sont importantes, puisqu’elles permettent d’acquérir les actifs et de mettre en place les projets qui permettent à l’entreprise de créer de la valeur grâce à ses activités.

Selon le professeur Denis Morissette de l’UQTR, l’entreprise peut être considérée comme étant en quelque sorte un ensemble de projets d’investissement où chaque projet représente une fraction de sa valeur.

 

Comment choisir entre plusieurs projets d’investissement intéressants?

 

Lorsque le gestionnaire est confronté à plusieurs projets intéressants, mais qu’il ne peut pas tous les réaliser en même temps, il doit trouver un moyen de trancher.

Choisir entre plusieurs projets d’investissement intéressants nécessite d’actualiser les flux monétaires futurs de chacun des projets pour ainsi comprendre lequel sera le plus intéressant.

Il s’agit de calculs prévisionnels qui ne peuvent pas être parfaits. Ceci étant dit, il se peut que le projet ne tourne pas comme prévu. Les entrées de fonds potentielles sont importantes, mais la notion de risque relative aux projets doit être étudiée pour comprendre quelle sera la direction à choisir.

Malheureusement, la notion de risque est subjective. Elle dépend donc de la capacité d’analyse de l’équipe de gestion. L’objectif de diminution du risque tout en ayant les flux monétaires les plus élevés possibles est ce que doivent rechercher les gestionnaires.

Les méthodes qui sont le plus souvent utilisées pour définir à quel point un projet est intéressant sont la valeur actuelle nette (VAN) et le taux de rendement interne (TRI).

 

 

Conclusion

 

L’entreprise doit réfléchir à ses projets d’investissement pour optimiser sa rentabilité. Il n’est pas toujours facile d’effectuer l’investissement voulu, et ce, même si les calculs confirment qu’il s’agit d’un projet intéressant.

La raison pour laquelle il peut être difficile d’effectuer un projet d’investissement est qu’il est nécessaire d’avoir les fonds à investir pour mettre en place ce projet.

Généralement, lors de projets d’envergure l’entreprise dépendra de sa capacité à obtenir du financement externe. C’est-à-dire, par la participation d’institutions financières et d’investisseurs externes.

 

Sources bibliographiques :

  1. Morissette, Denis. Gestion financière 2e édition. Éditions SMG, 2011.

Articles reliés

SUJETS LES PLUS CONSULTÉS
Clause de non-responsabilité

Ce site Web est détenu et exploité par Collection Finance. Collection Finance participe au programme FlexOffers, un programme de publicité d’affiliation conçu pour fournir aux sites un moyen de gagner des frais de publicité en faisant de la publicité et en établissant des liens vers plusieurs annonceurs. Collection Finance est rémunéré pour avoir référé du trafic et des affaires à ces entreprises.